Néo-banques : le nouvel allié des professionnels ?

Faustine Rohr-Lacoste par Faustine Rohr-Lacoste | 11 juillet, 2018

Toute votre banque dans un smartphone, accessible 24/24, à prix cassé voire inexistants, c’est désormais possible grâce aux néo-banques, ces établissements bancaires entièrement dématérialisés qui se tournent vers les professionnels. Comment fonctionnent elles, et comment les associer à la réussite de votre projet ?

Vous avez certainement entendu parler des néo-banques, ces établissements bancaires d’un nouveau genre : totalement dématérialisés, ils proposent des fonctionnalités fondées sur l’innovation et le digital tout en revendiquant des tarifs défiant toute concurrence. Rompant avec les pratiques et usages des banques traditionnelles, elles sont parfois perçues comme de véritables challenger susceptibles de bouleverser l’équilibre du marché. En France, N26 et Revolut développent une nouvelle gamme de services spécialement destinés aux professionnels. La curiosité des entrepreneurs à la recherche d’une solution bancaire flexible, pratique et peu onéreuse ne s’est pas faite attendre, et ils sont de plus en plus nombreux à faire appel aux néo banques. Qui sont-elles ? Quels services proposent-elles ? À quel prix ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces nouveaux acteurs bancaires ? Comment les associer efficacement à la réussite de votre projet professionnel ? Autant de questions et de réponses à découvrir dans cet article. 

Back to basics : Qu’est-ce qu’une néo-banque ?

Il s’agit d’une banque entièrement en ligne, dont les produits et offres sont accessibles par l’intermédiaire d’un site internet et d’une application mobile. Elles ne possèdent aucun point de contact physique.

banque-traditionelle

Pourquoi choisir une néo banque ?

Elles sont le pilier de l’attractivité des néo-banques, et sans aucun doute leur principal atout : les économies d’argent. Moins onéreuses que les banques traditionnelles, les néo-banques se présentent comme gratuites, ou presque.
 
Elles proposent des services bancaires traditionnels, tels que la gestion d’un compte courant personnel ou professionnel, des livrets d’épargnes, différentes sortes de carte bancaire, des offres de crédits, etc. Mais leur originalité est ailleurs : elles mettent à la disposition des clients une batterie de solutions non bancaires destinées à faciliter leur quotidien : liaison directe avec les logiciels comptables, synchronisation de l’application avec votre solution de communication interne, automatisation des tâches quotidiennes tels que les paiements commerciaux en France ou à l’étranger, paiement des salaires ,etc.
 

Les néo banques conçoivent leur interface comme un véritable tableau de bord de toute l’entreprise, et ont pour vocation de centraliser tous les outils de commande sur une seule plateforme. 

Qui sont les principales néo-banques et que proposent-elles pour les entreprises ?

La France compte déjà plusieurs néo-banques tournées vers les entreprises :

N26

N26 propose des offres pour toutes les entreprises, y compris pour les auto entrepreneurs. Compatible avec Apple Pay, elle se décline en plusieurs offres « Black » ou « Metal » en fonction des besoins de chacun. Elle permet un contrôle total de vos dépenses avec leur catégorisation automatique, la fixation d’une limite de retrait et de paiement quotidienne, un outil simplifiant les virements à l’international, etc. N26 ne prélève ni commission de change ni frais sur les paiements dans une devise étrangère. N26 propose des tarifs variant de 5,90€ par mois à 16,90€ par mois et par utilisateur.

Revolut For Business

Revolut For Business est une solution avancée proposant un compte courant disponible en 25 devises, un nombre illimité de cartes bancaires gratuites, des virements internationaux sans frais et des solutions de gestion de la vie quotidienne des entreprises. Son coeur de cible demeure les entreprises fortement exposées aux taux de change ainsi que celles nécessitant un nombre important de cartes bancaires corporate. Revolut propose une offre standard gratuite, et une offre Premium à 8,50€ par mois. En un an, Revolut a conquis 60 000 entreprises en Europe dont 10 000 en France. 

Qonto

Qonto est une offre spécialement dédiée aux petites entreprises, à partir de 9€ par mois pour les freelances et indépendants, et jusqu’à 299€ par mois pour une entreprise de plus de 15 salariés. Vous disposez alors d’un historique de vos dépenses, d’une vue de vos services sur l’application web et mobile, d’un module de gestion de vos notes de frais, d’une option pour effectuer des virements en masse, etc.

Quels sont les inconvénients des néo-banques ?

Eh oui, le diable se cache toujours dans les détails ! Pour certains autres services, prenez garde aux frais cachés ! Chez Revolut, chaque envoi de carte bancaire est facturé 6€, et vous paierez 2% de commission au delà de 200€ de retrait dans le même mois. N26 facture 2€ de frais à partir du 6ème retrait d’argent au cours du même mois, et un trop faible nombre de transactions (moins de 9 par trimestre) engendrent 2,90€ de frais. N’hésitez pas à comparer les offres dans les détails et à solliciter une totale transparence des tarifs auprès de chaque établissement.
 
Presque aucune néo banque dédiée aux professionnels n’accepte d’encaisser les chèques. Les RIB distribués ne sont pas toujours français : par exemple, Revolut ne distribue que des RIB britanniques, tandis que N26 propose des RIB allemands.
 

Enfin, gardez en mémoire que vous ne bénéficiez d’aucun conseiller physique, mais simplement d’un standard d’appels en cas de besoin.

Les néo-banques bouleversent le secteur bancaire ainsi que les habitudes des consommateurs. En apparence très attractives, certains inconvénients ne doivent pas être omis pour garantir votre sérénité. Complémentaires d’autres solutions de paiements innovantes telles que Spendesk, les néo-banques attirent de plus en plus d’entreprises adeptes d’innovations technologiques. Spendesk aide les PME à reprendre le contrôle de leurs dépenses grâce à des modes de règlements simples et rapides, une visualisation de toutes les dépenses en temps réel et une automatisation des tâches récurrentes.

demo-spendesk 

TOPICS : Fintech Gestion des dépenses

Ajoutez votre commentaire

0 Commentaire