Comment bien gérer les dépenses des salariés en télétravail ?

Comment bien gérer les dépenses des salariés en télétravail ?

Juliette Hervé

Que la décision soit voulue ou forcée, lorsqu’une entreprise passe au télétravail, elle doit obligatoirement prendre le temps de repenser toute son organisation.

En effet, le quotidien des équipes à distance doit rester aussi flexible et efficace que s’ils étaient tous dans le même bureau. Tout en prenant en compte les différentes complexités (fuseaux horaires, disponibilités, communication, etc) du travail à distance.

Heureusement, internet permet à toute entreprise de s’y mettre très facilement. Comment ?

Tout simplement parce qu’une multitude d’outils existent pour décentraliser le travail, et ainsi améliorer la productivité des équipes, peu importe où elles se trouvent.

Par exemple pour gérer les réunions, les projets ou encore la communication interne, il existe Zoom, Skype, Slack, Slite ou Notion.

Mais qu’en est-il des tâches moins “glamours” ? On a tendance à les oublier, mais certaines activités, lorsque appliquées au télétravail, ne sont pas évidentes à mener.

Par exemple, beaucoup d’entreprises oublient de simplifier les processus financiers pour que ceux-ci fonctionnent, même en télétravail :

  • Traitement des factures fournisseurs.
  • Réservation des billets d’avions.
  • Gestion des abonnements aux logiciels.
  • Etc.

Lorsque les employés travaillent à distance, ils ne peuvent pas se permettre d’être bloqués dans leurs démarches par des processus archaïques. Ils ont besoin d’être autonomes dans la gestion de leurs frais professionnels s’ils veulent être efficaces et maximiser leur rendement pour l’entreprise.

Alors, dans un tel contexte, comment garder le contrôle et la visibilité nécessaires, tout en décentralisant la gestion des dépenses ? C’est justement le thème de notre article !

Quels sont les défis quotidiens des équipes en télétravail ?

C’est assez simple d’imaginer quelles vont être les problématiques majeures que vont rencontrer les entreprises qui mettent en place le travail à distance.

Pour les managers et leurs équipes, c’est une toute nouvelle manière d'appréhender le travail et la productivité.

Selon Hubstaff, les cinq plus grands défis pour les équipes en télétravail sont :

  • Les problèmes de communication.
  • La difficulté à s’organiser.
  • La barrière culturelle et de la langue.
  • Le suivi des performances des télétravailleurs.
  • Le manque de confiance et de cohésion.

 

Pour ce qui est de la gestion des dépenses professionnelles, c’est intéressant d’observer que les difficultés sont les mêmes, que les salariés soient en télétravail ou non (même si ces problèmes sont d’autant plus présents dans le premier cas).

Les processus de gestion des dépenses d’entreprise sont généralement chronophages, manquent de contrôle et font perdre beaucoup d’argent à l’entreprise.

Comment, alors, trouver une solution simple, rapide et efficace, sans omettre ces besoins de contrôle, sécurité et économies ?

Que vous soyez déjà 100% en télétravail ou que vous deviez changer vos habitudes dans la précipitation, voici nos astuces.

Comment appréhender la gestion des dépenses d’équipes en télétravail ?

Fini les fax et les machines à écrire. Aujourd’hui même les e-mails commencent à être “has been” et réservés aux communications extérieures.

C’est pourquoi il faut profiter des nouvelles technologies qui fleurissent un peu partout. En utilisant une solution moderne de gestion des dépenses, cela va rendre les achats beaucoup plus simples, aussi bien au bureau qu’en télétravail.

Pour garder une gestion simple et efficace des dépenses opérationnelles des employés, même à distance, voici nos recommandations.

Achats en ligne

Faire en sorte que vos équipes puissent faire des achats en ligne simplement et en toute sécurité est la meilleure chose que vous puissiez mettre en place.

Les employés ont régulièrement besoin de pouvoir souscrire à des abonnements, acheter du matériel de bureau ou encore organiser des déplacements professionnels pour mener à bien leurs missions.

Mais en remote ils n’ont pas le chance de pouvoir alpaguer au détour d’un couloir leur manager pour récupérer la carte bancaire de l’entreprise.

Alors comment faire ?

C’est à ce moment précis que la carte virtuelle devient in-dis-pen-sable !

Cette dernière permet à chaque employé qui souhaite faire un achat opérationnel sur internet, de le faire en toute sécurité, rapidement, simplement, et ce peu importe où il se trouve.

 

Ces cartes virtuelles peuvent être à usage unique (destruction après achat) ou récurrent (pour les abonnements dont nous parlions précédemment par exemple).

Dans les deux cas, chaque carte est unique, crées pour un paiement dédié et ne peut servir nul part ailleurs. Ce qui les rends bien plus sécurisées que les cartes bancaires traditionnelles, en plastique.

Comment ça fonctionne :

  1. Martin a besoin d’acheter un écran pour son poste de travail chez lui.
  2. Il fait alors une demande de carte virtuelle à sa manager via la plateforme.
  3. Sa manager reçoit instantanément une notification (email, Slack ou app mobile).
  4. Elle peut voir le montant et la raison de cet achat afin de valider la demande.
  5. Une fois validée, Martin génère sa carte virtuelle à usage unique et paye son achat sur Amazon.
  6. Il ajoute ensuite directement dans la plateforme le reçu lié à son achat.
  7. Ainsi, au moment de la réconciliation, il ne manque aucun élément à l’équipe finance.
  8. Elle peut alors exporter toutes les données directement dans son logiciel comptable.

 

Comme vous l’aurez sûrement remarqué, dans ce scénario on ne parle pas d’échanges de mails entre l’employé, le manager, l’équipe finance. Tout le monde a accès à la bonne information au bon moment et chacun gagne donc un temps précieux pour des tâches plus importantes.

Cartes physiques

Toute entreprise qui utilise des cartes entreprise classiques pour gérer les dépenses des équipes va très vite déchanter avec le télétravail. Tout simplement parce qu’il n’est pas envisageable de donner une carte physique à chaque employé à distance.

Dans ce cas là, quelle est la solution pour les équipes en télétravail ? Les notes de frais ?

En effet, c’est une solution. Les employés peuvent avancer de leur poche, remplir une note de frais et attendre (parfois longtemps) le remboursement de cette dernière.

Même si cette solution est très largement répandue dans les entreprise, elle ne permet malheureusement pas un niveau suffisant de sécurité et de contrôle (sans parler du coût élevé d’un tel système).

ROI-calculator-outil-calculatrice-frais-professionnels-remboursement-coût

Mais y a-t-il alors un moyen de donner une carte à chaque employé, sans craindre pour la trésorerie de l’entreprise ?

Oui. Il existe désormais des moyens de paiements modernes qui permettent à l’employé d’être plus flexibles dans ses achats, sans pour autant que l’entreprise ne perde le contrôle. Avec de tels outils, l’entreprise peut intégrer sa politique de dépenses, paramétrer des seuils de validation et allouer un budget à chaque équipe, puis à chaque employé.

Chaque dépenses est alors contrôlée et l’équipe finance sait en temps réel qui dépense quoi et pourquoi.

Spendesk par exemple, permet de reprendre le contrôle des dépenses tout en apportant plus d’autonomies aux salariés. C’est un outil intuitif conçu à la fois pour l’équipe administrative et financière, mais aussi pour les employés (au bureau ou en télétravail).

Comment ça fonctionne :

  • Chaque employé (en télétravail ou non) reçoit une carte.
  • Chaque carte est plafonnée avec un budget hebdomadaire ou mensuel. Puis en fonction des seuils de validation paramétrés, chaque dépense est validée automatiquement ou par le manager.
  • Si l’employé est en déplacement ou en déjeuner avec un client, il va pouvoir utiliser sa carte physique, comme n’importe quelle carte classique.
  • Il devra ensuite prendre une photo de son reçu, puis la joindre au paiement. Tout ça il pourra le faire depuis son application mobile.
  • Son manager et l’équipe finance peut suivre en temps réel le montant dépensé et la raison de cette dépense. Si besoin, ils peuvent bloquer la carte (momentanément ou définitivement).

 

Remarque : Ces cartes ne sont pas connectées directement au compte en banque de l’entreprise, mais à la plateforme où est alloué un budget total. Donc les risques d’erreurs et de fraudes sont inexistants !

Notes de frais

Et si vous n’êtes pas prêt à donner une carte à tous vos employés ? Ou si les cartes sont commandées, mais pas encore arrivées ?

Pas de panique ! Les employés peuvent continuer à avancer de leurs poches puis se faire rembourser, comme au bon vieux temps. Par contre, vous l’imaginez, nous vous déconseillons d’utiliser le système des notes de frais "classique".

Spoiler : Toutes vos équipes détestent ça ! L’équipe finance n’arrive pas à avoir assez de visibilité sur l’état de la trésorerie, pendant que les employés ont parfois du mal à avancer de telles sommes d’argent.

Heureusement, grâce aux nouvelles technologies, les notes de frais papiers sont devenues complètement obsolètes !

À la place, faites le choix d’un outil d’automatisation des notes de frais. Il vous permettra de digitaliser cette tâche précédemment chronophage.

Comment ça fonctionne :

  • Un employé utilise son argent personnel pour couvrir ses frais professionnels.
  • Il ajoute tout de suite cette dépense dans la plateforme et y joint son justificatif de paiement.
  • Son manager reçoit instantanément une notification et peut dès lors valider la dépense, demander plus d’informations ou bien la refuser.
  • Une fois approuvée, toutes les informations sont automatiquement transmises à l’équipe finance, qui peut décider de la traiter tout de suite, ou d’attendre le prochain export comptable.
  • L’employé, le manager et l’équipe finance peuvent toujours garder un oeil sur la dépense et compléter les potentielles informations manquantes.

 

Pour info : Avec Spendesk, les équipes administratives et financières peuvent aussi rembourser directement les employés depuis la plateforme. Ce qui signifie que le remboursement n’est pas en lien avec la gestion de la paie et pourra être fait à n’importe quel moment.

Et tout ça, en utilisant une seule et même plateforme. Toutes les informations sont centralisées, on ne perd plus aucun document et l’équipe en charge des finances profite de 100% de visibilité et contrôle en temps réel.

Factures fournisseurs

Les factures sont aussi une autre manière de payer en entreprise. Même si, habituellement, on ne les met pas au même niveau que les cartes entreprise ou les notes de frais.

Si vous n’avez pas une équipe dédiée à la gestion des fournisseurs, chaque équipe en prendra la responsabilité.

Par exemple : L’équipe marketing cherche un nouveau designer pour illustrer du contenu. Ils savent avec qui ils souhaitent travailler et le budget dont ils disposent, il est donc logique pour eux d’être en charge de cette transaction. Mais une fois la mission terminée et la facture reçue, comment est-ce que l’équipe marketing doit-elle gérer ça ?

Dans la majorité des cas, une fois la facture récupérée, elle est transmise à l’équipe finance. Cette dernière sera en charge de s’assurer que la facture est valide et de gérer son traitement (évidemment dans les plus brefs délais).

Sauf qu’il s’agit ici d’une seule facture. Et qu’une équipe finance peut avoir parfois une centaine de facture à gérer par mois. Un vrai cauchemar !

C’est là que des outils d’automatisation des factures, comme Spendesk, peuvent être d’une grande aide.

Le processus pourrait être bien plus simple avec un tel système :

  • L’employé télécharge la facture dans la plateforme.
  • Toutes les informations sont extraites automatiquement par une IA.
  • L’employé vérifie que tout est en ordre et valide.
  • L’équipe finance n’a plus qu’à la valider pour effectuer le paiement.

 

Ce qui représentait habituellement de longs échanges de mails, peut désormais être fait en quelques secondes !

Quelques principes pour une bonne gestion des dépenses en télétravail

Nous venons de vous présenter quatre moyens modernes pour gérer les dépenses professionnelles dans un contexte de travail à distance (ou non). Au moment de les mettre en place, nous vous conseillons d’appliquer quelques principes simple afin d’en assurer le succès.

Communication asynchrone

Nous l’avons déjà mentionné plus haut, dans un système de télétravail, la communication est clé. Et, même si vous en doutez, c’est absolument primordial aussi dans le cadre des dépenses d’entreprise.

Vous vous rendez compte du nombre d’aller-retours qu’il y a lorsque vous voulez effectuer la moindre dépense pour votre entreprise ? La demande, la validation du manager, la recherche de la carte, l’équipe finance qui demande le justificatif, etc.

Ça devient très vite particulièrement complexe lorsque vous n’êtes pas au même endroit. C'est pourquoi vous avez besoin de processus de dépenses qui ne dépendent pas des managers et de l’équipe finance pour que les employés puissent faire leurs achats.

Processus de validation automatisés

Puisque nous en sommes à évoquer la communication, voici une autre question : est-ce nécessaire de vérifier la moindre petite dépense ?

En effet au quotidien, il y a beaucoup de tout petits achats (livres, boîte de chocolat pour remercier un client, etc). Et le manager n’a pas forcément besoin de vérifier chacun d’entre eux, particulièrement quand ils sont en dessous d’un certain montant.

En mettant en place des processus de validation automatisés, avec certains seuils, les employés ne sont pas bloqués par l’aval de leur manager pour des achats en dessous de ce seuil fixé en amont. Par exemple un café avec un client sera automatiquement validé, pendant qu’un billet d’avion ou de train sera soumis à validation.

En réduisant ainsi les interruptions non-nécessaires entre les équipes et leurs managers l’entreprise pourra continuer d’être efficace et productive dans la durée.

Suivi en temps réel des dépenses

C’est un véritable atout pour l’équipe finance. Avec des employés dispersés un peu partout, les équipes en charge des finances et de la comptabilité ont besoin de suivre l’état de la trésorerie.

La solution ? Une plateforme de gestion des dépenses, à laquelle seraient reliés les différents moyens de paiements. Chaque dépenses serait alors trackée instantanément, et l’entreprise pourrait suivre en temps réel ce que font les fonds.

Il serait ainsi plus simple de suivre les budgets, de faire des prévisions et de construire une meilleure stratégie pour accompagner la croissance de l’entreprise.

Pas de mystère : pour bien télétravailler, il faut les bons outils

remote-work-1

Comme nous venons de le voir, les nouvelles technologies sont une bonne réponse pour mieux gérer les dépenses des équipes, en télétravail ou non.

Il n’y aucune raison de continuer à utiliser des processus d’un autre temps, comme les notes de frais papiers ou les cartes bancaires d’entreprise classiques.

Une bonne culture de dépenses c’est celle qui évolue, s’adapte à votre croissance et qui fonctionne où que vous soyez.

Vous pouvez dès aujourd’hui choisir de simplifier la gestion des dépenses opérationnelles de votre entreprise. Nos équipes sont à votre écoute et vous aideront à reprendre et garder le contrôle sur les dépenses d’entreprise.

demonstration - spendesk - équipes finance - outil financier - gestion des dépenses d'entreprise

Gestion des dépenses Tendances Outils et astuces
Restez au courant des dernières actualités !

Toutes les tendances de la gestion administrative et financière directement dans votre boîte mail.

rocket

Juliette Hervé

Juliette is Content Marketing Manager at Spendesk since Octobre 2018. By joining the tribe, she wants to make the finance world easier to understand for people who, just like her, aren't coming from that sector.