Définition et enjeux de la transformation digitale

Faustine Rohr-Lacostepar Faustine Rohr-Lacoste|10 novembre, 2017

La transformation digitale est un thème majeur au sein des entreprises. Pourtant, rares sont celles qui ont clairement conscience de la révolution numérique à l'œuvre dans notre société. 

La transformation digitale désigne tous les changements liés à l’intégration de la technologie digitale dans la société humaine.

Cette dernière se base sur plusieurs grands piliers dont la mobilité, le temps réel, l’internet des objets, le big data et l’universalité d’internet. Cette révolution a des impacts directs sur nos systèmes sociaux, politiques et économiques... Mazonne, dans son livre "Digital or Death: Digital Transformation - The Only Choice for Business to Survive, Smash, and Conquer", sorti en 2014, souligne clairement la réalité cinglante qui bouscule les entreprises aujourd'hui.

transformation-digitale-organisation.png

Plus qu'un simple buzzword qui bruisse au sein de tous les comités de direction, cette révolution digitale s'accompagne de véritables enjeux pour toutes les entreprises qui doivent se réinventer, évoluer rapidement, se transformer... ou disparaître. Des startups aux GAFAs en passant par les entreprises traditionnelles ou encore le secteur public, tous les secteurs et entreprises sont concernés par ce phénomène d’ubérisation pour les uns, de plateformisation pour les autres ou de disruption. On assiste alors à un changement de paradigme dans la création de valeur. Comprendre et maîtriser cette transformation digitale des organisations et des modèles est clé.

1. La transformation digitale des organisations : management, culture et méthodes

Au cœur de cette transformation, on note l'émergence de nouvelles cultures, les modèles d’organisation sont remis en questions et réadaptés. Le rapport au travail et au management est modifié, les structures hiérarchiques aplanies. La transformation digitale d'une entreprise ne peut être réussie que si l'ensemble des collaborateurs s'impliquent dans les changements liés à cette numérisation.

transformation-digitale-méthode.gif

Ce processus suppose de passer d'une structure hiérarchique régie par la méfiance (envers son N+1, ses managers, ses collègues...) à une structure fonctionnant sur la confiance, intégrant des notions comme le management collaboratif, le lean management, qui vise à "enlever le superflu", et les méthodes agiles, permettant de s'adapter facilement et rapidement au changement.

La différence est de taille, puisque la confiance permet de favoriser les initiatives personnelles et l'innovation de rupture. En permettant aux collaborateurs de pleinement exprimer leur potentiel, l'entreprise se donne toutes les chances d'adopter la bonne posture dans un monde en constante transformation.

2. Transformation digitale des business models : Exemple du secteur bancaire

Ces intégrations technologiques ébranlent tous les piliers sur lesquels ces entreprises reposaient, tout particulièrement leur business model. Se pose alors la question de l'évolution ou même la réinvention des activités des entreprises pré-digitales afin d'assurer leur viabilité (CA, marge...).

Le secteur bancaire apparaît comme l'un des plus concernés par cette révolution digitale. Non seulement les usages et attentes des clients changent, mais l'apparition des nouvelles solutions apportées notamment par la Fintech poussent les banques à repenser entièrement leur processus de création de valeur. Leur transformation digitale se traduit par plusieurs enjeux : UX, processus améliorés, fluidité, transparence, tous guidés par la notion de user centricity. Le client veut pouvoir utiliser sa banque comme n'importe quel service.

Le groupe BPCE (Banque Populaire - Caisse d'Epargne), estime ainsi que dans deux ans, 40% de ses ventes se feront par le biais du digital. Il faut donc proposer les services adaptés (souscrire un crédit en ligne rapidement sans passer par un conseiller) et repenser totalement les ressources humaines et le rôle des collaborateurs. Le banquier du XXIe siècle sera entièrement connecté.

La transformation digitale est bien plus qu'un thème à la mode : il en va de la survie même de business models et d'établissements établis depuis des siècles. Le numérique permet en effet de remettre à plat toutes les certitudes en matière économique. Et ce n'est pas fini, puisque les révolutions de la blockchain risque bien de venir à nouveau bousculer l'ordre établi.

Découvrez Spendesk

TOPICS : CFO

Ajoutez votre commentaire

0 Commentaire