La carte ticket restaurant : la solution dématérialisée

Faustine Rohr-Lacoste par Faustine Rohr-Lacoste | 11 avril, 2018
Les tickets restaurants n’échappent pas à la dématérialisation avec leur transformation en carte de paiement dédiée aux salariés. Plus simple et plus pratique, cette solution séduit de nombreuses entreprises aujourd'hui.

Le guide pour reprendre le contrôle de vos dépenses sans ralentir vos équipes

Les tickets restaurants sont utilisés quotidiennement par 4 millions de personnes, qui dépensent près de 6 milliards d’euros chaque année dans la restauration traditionnelle ou rapide. Alors que près de 780 millions de tickets restaurants ont été émis en 2015, la Commission nationale des Titres restaurants réfléchit sur la manière dont adapter les titres restaurants aux nouveaux modes de consommation.

La transformation digitale bouleverse et simplifie la manière d’effectuer les paiements au sein des entreprises, c’est pourquoi l’instauration d’une carte à puce permettant de régler directement ses repas est une solution qui recueille un écho positif auprès de plus de 70% des salariés français.

carte-ticket-restaurant-temps.png

En quoi consiste la carte Ticket-Restaurant ?

Elle permet concrètement de dématérialiser les titres restaurants en les intégrant sur une carte à puce rechargeable. Protégée par un code à 4 chiffres, chaque salarié peut se rendre dans chacun des établissements acceptant les tickets restaurants et régler son repas à l’aide de sa carte. L’entreprise la recharge chaque mois ou chaque trimestre en fonction du nombre de titres auxquels chaque salarié a droit.

Où et comment fonctionne cette carte ?

La carte Ticket Restaurant est utilisable dans tous les lieux acceptant d’ores-et-déjà ces titres, bénéficie du système de paiement sans contact, et est compatible avec Apple Pay. Les paiements sont limités à 19€ journaliers pour chaque carte. Elle est utilisable du lundi au samedi, hors jours fériés uniquement. Son déploiement est progressif à l’échelle nationale, et implique plusieurs changements dans l’utilisation quotidienne des titres restaurants.

Quels sont les avantages et inconvénients pour les salariés ?

L'avantage le plus tangible est certainement le gain de place dans le portefeuille et donc l’encombrement en moins. L'attrait réside surtout dans le fait qu'un salarié achetant son repas ne devra plus demander un avoir auprès du commerçant, ou perdre de l’argent si son montant est légèrement inférieur au montant des tickets restaurants dont il dispose. Il n’aura plus besoin de faire l’appoint, la carte prélevant le montant au centime près. D'ailleurs, de plus en plus de sites internet autorisent l’utilisation de ce moyen de paiement pour régler ses achats en ligne. Aussi, la nouvelle carte sera plus sécurisée à l’aide d’un code secret à quatre chiffres la protégeant ainsi d’un usage frauduleux. Il sera possible de faire rapidement opposition et de solliciter l’envoi d’une nouvelle carte en cas de perte ou de vol. On estime que les salariés égarent ou n’utilisent pas leurs tickets restaurants à hauteur de 80€ par personne chaque année. Enfin, chaque salarié peut consulter ses dépenses et son solde via une application disponible sur téléphone mobile.
 

Malgré tout, les inconvénients ne sont pas négligeables pour le consommateur. Fini les petits arrangements du dimanche avec son boulanger pour régler les croissants en tickets restaurants… Il ne sera plus possible d’inviter gentiment vos collègues à déjeuner à cause du plafond journalier imposé. Vous ne pourrez plus les céder à vos enfants, à votre conjoint ou n’importe quelle autre personne, sauf en acceptant de vous démunir de votre carte. De nombreux mendiants dans le besoin reçoivent régulièrement des tickets restaurants, et cela prendra fin au moment de la dématérialisation.

Quels sont ceux pour l’employeur ?

Plus besoin de distribuer, ni de compter des quantités astronomiques de tickets pour la direction des ressources humaines ou bien l'office manager. Un simple rechargement en ligne est désormais possible, diminuant ainsi les frais de gestion pour chaque entreprise et permettant alors à de nombreuses TPE d'y accéder.

Et pour les restaurateurs ?

On peut espérer que ce nouveau système attire de nouveaux adeptes, et augmente la fréquentation des restaurants. Alors que le délai de paiement était compris entre 3 et 5 semaines jusqu’à présent, les restaurateurs seront réglés entre 2 et 3 jours avec la carte électronique.
 

Cependant, ils craignent une augmentation drastique des commissions et des frais de communication liés à la création du nouveau système dématérialisé. Plusieurs d’entre eux ont déjà vivement protesté contre l’augmentation des tarifs. Ce système va accroitre la concurrence entre les différents groupes proposant des titres restaurants, au risque d’exercer une pression à la baisse sur les prix pour les entreprises qui seront répercutés sur les commissions facturées aux restaurateurs. Alors que les grands groupes de plus de 10 000 salariés ne payaient déjà aucune commission, certains ont même perçu de l’argent pour autoriser une société d’en proposer à leurs salariés. Au final, elle se rembourse en facturant davantage les restaurateurs.

Lunchr: la dématérialisation de vos titres restaurants 2.0

Outre la carte classique que nous venons d’évoquer, des innovations telles que Lunchr ont déjà vu le jour pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Cette entreprise propose une carte de paiement utilisable dans de nombreux restaurants et supermarchés, ainsi qu’une plateforme pour réserver des repas d’équipes via une application mobile.

lunchr-carte-application

Faire bénéficier vos salariés de tickets restaurants tout en limitant les inconvénients liés à leur gestion pour l’entreprise est désormais possible grâce à la dématérialisation des titres. De nouvelles solutions innovantes existent, il ne reste plus qu'à les adopter !

Découvrez Spendesk

TOPICS : Gestion des dépenses

Ajoutez votre commentaire

0 Commentaire