Le bilan prévisionnel : objectifs, contenu et préparation
Définitions 7 min

Le bilan prévisionnel : objectifs, contenu et préparation

Laurence Kermorgant

Les données budgétaires en entreprise comprennent une multitude de documents prévisionnels. Le compte de résultat reste l’élément le plus connu du processus alors que le bilan prévisionnel demeure moins utilisé.

Pourtant, il présente un réel intérêt financier pour le pilotage de vos projets et de vos activités.

Qu’est-ce que c’est concrètement ? Pourquoi le réaliser ? De quoi se compose-t-il ? Comment l’établir avec pertinence ?

Avec cet article, vous saurez tout sur le bilan prévisionnel.

New call-to-action

Sommaire :

1- Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ?
2 - Pourquoi faire un budget prévisionnel avec un bilan ?
3 - Comment se compose le bilan prévisionnel actif ?
4 - Comment faire un bilan prévisionnel pertinent en entreprise ?

1- Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel fait partie d’un ensemble de données élaborées soit annuellement dans le cadre de la procédure budgétaire soit ponctuellement pour un business plan.

1.1 - Le bilan prévisionnel, un des documents de votre budget d’entreprise

Il est fréquent de rencontrer le terme de bilan prévisionnel pour parler d’autre chose que du bilan ! En réalité, il ne correspond ni au compte de résultat prévisionnel, ni au budget de trésorerie bien sûr, ni à l’ensemble des documents budgétaires. C’est un abus de langage.

C’est tout simplement l’équivalent de votre bilan comptable ou bilan fonctionnel, projeté à une échéance future. Pour le processus budgétaire annuel d’une entreprise, le bilan est établi à la date de la prochaine clôture. Il présente la situation financière du patrimoine et des dettes après un exercice de plus.

1.2 - Business plan : les éléments de la prévision budgétaire

C’est l’autre utilisation concrète d’un bilan prévisionnel. Vous avez un projet de développement ou de croissance ? Vous envisagez un investissement lourd ? Se poser et réfléchir à sa stratégie, c’est fondamental. Avant de rencontrer un investisseur, un banquier ou de rechercher une levée de fonds, ficelez votre dossier de business plan aux petits oignons.

La partie chiffrée du BP traduit en monnaie sonnante et trébuchante votre projet d’entreprise. Le bilan prévisionnel donne les informations essentielles sur la structure financière à terme. Il présente la répartition des emplois et ressources et aboutit sur le calcul de divers ratios de solvabilité, de liquidité et d’endettement.

2 - Pourquoi faire un budget prévisionnel avec un bilan ?

Vous vous contentez peut-être de concevoir le compte de résultat ? Vous y rajoutez probablement un plan de financement avec les investissements de l’exercice suivant. Le budget prévisionnel compléterait pourtant intelligemment l’ensemble du processus budgétaire et financier de votre entreprise. Voyons pourquoi.

2.1 - S’assurer de la faisabilité d’un projet sur le plan financier

Lors de la construction d’un business plan, la partie financière permet de valider ou d’invalider vos hypothèses stratégiques. Au-delà du compte de résultat qui présente la rentabilité de l’activité, l’ajout d’un budget prévisionnel apporte une vision complémentaire. Vous projetez les emplois durables et circulants tout comme les ressources stables et circulantes.

En tant qu’entrepreneur, vous visualisez le niveau d’endettement. Vous vérifiez la solvabilité de votre business. Vous déterminez l’évolution de votre fonds de roulement comme celle du BFR. Vous percevez alors les besoins en trésorerie. Si les équilibres financiers font défaut, revoyez votre dossier. Le processus budgétaire d’une entreprise comporte un aspect clairement itératif.

2.2 - Accompagner le dossier de demande de financement bancaire

Vous recherchez un financement bancaire ou un investisseur pour vous accompagner dans la croissance ou la création de votre entreprise ? N’espérez pas les convaincre de votre projet avec un seul compte de résultat prévisionnel et la rentabilité économique.

Ces financiers analysent la structure de votre bilan passé comme futur. Ils évaluent leur prise de risque. Dans ce cadre, ils s’assurent de votre capacité à assumer à terme vos dettes avec vos actifs. C’est le rôle du bilan de fournir ces informations. Idéalement, votre dossier correspond à un business plan, avec sa partie descriptive du projet, le chiffrage complet ainsi que les ratios clés.

2.3 - Disposer des ratios financiers d’analyse de la structure bilancielle

Sans le budget prévisionnel, l’analyste financier ne peut pas disposer aisément de ratios comme le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement, le taux d’endettement, etc. En omettant de produire le bilan prévisionnel dans votre dossier de demande de financement, vous ne fournissez donc pas ces ratios financiers. Vous donnez un mauvais signal.

Votre interlocuteur essaiera de construire lui-même ce qui manque, mais ce n’est pas un bon point pour vous. Soyez proactif et calculez vous-même vos indicateurs à partir du bilan prévisionnel. Si nécessaire, faites appel à votre expert-comptable.

3 - Comment se compose le bilan prévisionnel actif ?

Analysons maintenant les postes et la structure des tableaux d’un bilan prévisionnel actif d’une entreprise. Qu’il s’agisse des emplois ou des ressources, les éléments sont finalement semblables à ceux d’un bilan comptable. Ce qui varie c’est l’aspect estimatif et non pas réel des chiffres qui y sont couchés.

3.1 - L’actif immobilisé de votre bilan prévisionnel

Les postes du haut de bilan correspondent aux actifs immobilisés futurs, aux emplois durables donc. Les données se calculent à partir du dernier bilan connu, auquel vous ajoutez les investissements bruts envisagés. Vous déduisez aussi les reventes d’immobilisations. N’omettez pas les amortissements des actifs existants ainsi que ceux des acquisitions nouvelles selon les dates de mise en service prévues au budget.

3.1.1 - Les actifs circulants prévisionnels

Le milieu de tableau de l’actif prévisionnel correspond aux éléments circulants. Pour les stocks, c’est la prévision de croissance qui permet d’estimer le besoin en matières et en produits finis stockés. Quant aux créances clients, évaluez votre DSO (Day Sales Outstanding), c’est-à-dire le nombre moyen de jours de ventes qui reste à encaisser. Tenez compte de l’évolution de la typologie clients pour le calculer. Appliquez ce ratio à votre chiffre d’affaires prévisionnel sans omettre la TVA.Vous obtenez les créances prévisionnelles.

3.1.2 - La trésorerie active du bilan prévisionnel

Enfin, en bas de bilan, vous retrouvez les placements et disponibilités bancaires. La trésorerie active (ainsi que passive) résulte de votre budget de trésorerie. La TN (trésorerie nette) se vérifie aussi par l’égalité suivante : TN = FDR (fonds de roulement prévisionnel) - BFR (besoin en fonds de roulement prévisionnel).

3.2 - Comment se compose le bilan prévisionnel passif ?

Après le tableau actif, voici comment se projettent les données sur celui du bilan passif. C’est toujours un mix du dernier bilan comptable clos, du plan de financement, du compte de résultat et du budget de trésorerie prévisionnel.

3.2.1 - Les emplois stables du bilan prévisionnel

Le haut du bilan passif correspond aux emplois dits stables ou durables, les capitaux propres. La projection provient du dernier bilan et :

  • du plan de financement prévisionnel pour les subventions d’équipement à recevoir, les apports en capital ainsi que les distributions futures de dividendes.
  • Du compte de résultat prévisionnel pour le bénéfice ou la perte à reporter au bilan tout comme les amortissements des subventions d’investissement.

3.2.2 - Les dettes financières

La suite du bilan prévisionnel passif correspond aux dettes financières. Pour la partie à moyen et long terme, estimez-la en ajoutant au bilan comptable clos les variations des postes qui figurent au plan de financement. Il s’agit des souscriptions de nouveaux emprunts, des apports en comptes courants d’associés ainsi que des remboursements de dettes financières à long ou moyen terme.

Pour les données court terme ainsi que le découvert bancaire, reprenez les éléments du budget de trésorerie à la date de clôture de votre bilan prévisionnel.

3.2.3 - Le passif circulant prévisionnel

Le bas de bilan comprend toutes les dettes d’exploitation, le passif dit circulant donc. Pour le poste fournisseurs, procédez comme pour les clients. Le calcul mixe les achats futurs et le DPO prévisionnel (Days Payable Outstanding). Pour les dettes sociales, projetez les montants en fonction de l’évolution de la masse salariale budgétée. N’omettez pas la TVA et les dettes fiscales tel l’IS qui provient, lui, du compte de résultat prévisionnel sous déduction des acomptes versés.

4 - Comment faire un bilan prévisionnel pertinent en entreprise ?

Monter le bilan prévisionnel semble finalement simple quand on dispose des autres données, compte de résultat, plan de financement et budget de trésorerie. Toutefois, voici quelques recommandations afin d’éviter les pièges classiques.

4.1 - Soigner les hypothèses stratégiques du business plan

Vos tableaux actif et passif du bilan prévisionnel semblent bien cadrés et finalisés selon la méthode décrite précédemment ? Sans hypothèses cohérentes, réalistes et atteignables, ces documents ne serviront cependant à rien. Tout découle de la stratégie et des objectifs définis dans le business plan ou dans la procédure budgétaire annuelle.

Vous tablez sur une croissance de l’activité en chiffre d’affaires ? Assurez-vous que le marché est en demande et que votre outil de production permet de faire face à ce développement. Vérifiez par exemple le plan des investissements sans oublier les prévisions de recrutement. Les stocks de produits assurent-ils le respect des commandes ? Quant aux tarifs commerciaux budgétés, sont-ils réalistes pour votre secteur et par rapport à la concurrence ? Un document comme le bilan prévisionnel s’avère pertinent si les paramètres de départ sont judicieux.

4.2 - Vérifier la cohérence des données financières entre elles

Quand tous les tableaux du dossier prévisionnel de la société sont terminés, le travail de contrôle et d’analyse commence. Assurez-vous de la cohérence globale avant de rendre votre budget à la direction générale ou de présenter le business plan aux établissements bancaires. Vérifiez le report des données, les formules, etc. Mettez en place des contrôles dans vos divers fichiers et passez votre check-list en revue.

Chaque chiffre provient d’une hypothèse et impacte souvent plus d’un tableau. Par exemple, les investissements de l’exercice suivant alimentent à la fois :

  • le plan de financement :
  • les dotations aux amortissements du compte de résultat ;
  • le budget de trésorerie avec le règlement des fournisseurs d’immobilisations ;
  • et les emplois durables au bilan actif tant pour la valeur brute que pour les amortissements de la période.

4.3 - S’appuyer sur des outils de pilotage des coûts et des dépenses

C’est un réel atout pour votre entreprise de disposer d’applications comme celles de Spendesk pour la gestion des achats, des notes de frais ainsi que des règlements. Pour le processus budgétaire, votre société bénéficie du suivi des dépenses réalisées selon les budgets alloués à chaque service sur le dernier exercice. C’est bien plus facile de se projeter sur les années qui viennent quand des outils en ligne apportent ces informations en un clic.

Pour le bilan prévisionnel, utilisez les états de reporting de l’application Spendesk afin d’en déduire votre délai moyen de paiement ou DPO. Vous effectuez alors simplement le calcul des dettes fournisseurs prévisionnelles à positionner au passif circulant.

Le bilan prévisionnel, un outil de gestion financière souvent sous-estimé

Vous percevez avec cet article toute l’importance d’un document comme le budget prévisionnel. Pour une création d’activité, le développement de votre business ou la recherche d’un financement, intégrez-le à la présentation de votre projet.

Chez Spendesk, nos outils vous aident à piloter la gestion budgétaire tout comme la prévision de trésorerie et de bas de bilan. Contactez-nous pour une démo de notre plateforme en ligne !

New call-to-action

Définitions
Restez au courant des dernières actualités !

Toutes les tendances de la gestion administrative et financière directement dans votre boîte mail.

rocket

Laurence Kermorgant

Laurence Kermorgant est rédactrice web SEO. Diplômée d'expertise comptable, Laurence a 30 ans d'expérience professionnelle dans les métiers de la banque, du commissariat aux comptes et de la finance d'entreprise. Elle a exercé principalement dans les secteurs de l'agroalimentaire et de la métallurgie, tant dans des PME françaises que des groupes anglo-saxons et américains.