DAF à temps partagé : 5 questions (indispensables) à se poser
Tendances 7 min

DAF à temps partagé : 5 questions (indispensables) à se poser

Mathieu Galvani

DAF à temps partagé : voilà un métier qui peut sembler aussi intriguant que complexe. Pourtant, ce type de mission intéresse de plus en plus d’acteurs des fonctions finances, notamment pour sa flexibilité et son côté stimulant.

Et si, avant de vous lancer, vous vous posiez les bonnes questions ? C’est ce que vous promet cet article : les réponses aux questions que vous n’osez pas poser sur le métier de DAF à temps partagé, et quelques bonnes pratiques pour démarrer votre propre aventure !

Directeur Financier à temps partagé : en quoi ça consiste ?

Le terme de “DAF à temps partagé” est assez explicite en soi. Il s’agit tout simplement d’un poste qui vous permet d’intervenir en tant que Directeur Administratif et Financier à temps partiel dans une entreprise, et donc potentiellement dans plusieurs entreprises différentes à la fois.

En général, ces missions à temps partagé se déroulent en tant qu’indépendant pur et dur. Cependant, pour les plus frileux et moins entrepreneurs, il est également possible d’être salarié d’un cabinet de DAF à temps partagé, comme vous le découvrirez un peu plus loin dans l’article.

Pourquoi choisir d’être DAF à temps partagé ?

De plus en plus de DAF, quel que soit leur parcours initial ou leur ancienneté dans le métier, choisissent de se mettre à disposition “à temps partagé” pour des entreprises. Et pour cause : ce statut très particulier présente de nombreux avantages !

Voici quelques uns des bénéfices alléchants qui pourraient bien vous donner envie de vous lancer en tant que DAF part time.

La diversité des missions

Voilà ce qui attire bon nombre de DAF temps partagé dans le métier : le fait d’intervenir dans plusieurs entreprises, parfois en même temps, s’avère être extrêmement stimulant. Vous aimez le challenge de la nouveauté, ou encore la découverte de nouvelles situations ou équipes ? Vous aimerez travailler à temps partagé.

Sans compter que cette multiplicité de missions vous fera sans doute monter en compétences dans votre métier, tant les directions financières des entreprises peuvent changer d’une structure à une autre, et vous apprendre des trésors !

La flexibilité

Bon nombre de DAF décident de se mettre “à temps partagé” pour obtenir une meilleure flexibilité professionnelle. Vous pouvez négocier avec les entreprises où vous intervenez les jours où vous travaillez sur leurs missions ou encore vos conditions de travail (télétravail, congés…).

La rémunération

Vous qui travaillez au plus près des chiffres le savez bien : la rémunération est un aspect très motivant pour quiconque. Si vous travaillez en tant que DAF à temps partagé indépendant, vous pouvez imposer vos conditions financières aux entreprises que vous approchez.

Selon votre ancienneté ou votre spécialisation dans des missions administratives et financières particulières, vous pourrez proposer un Taux Journalier Moyen (TJM) de 750€ à 1250€ HT.

Plutôt attirant, n’est-ce pas ?

avantages-daf-temps-partage-heureux

Pourquoi les entreprises passent-elles par des DAF à temps partagé ?

Certes, le métier de DAF à temps partagé semble très intéressant pour un directeur financier en quête de nouveaux défis et de dynamisme. Mais pourquoi donc les entreprises elles-mêmes s’intéresseraient-elles à une externalisation de la DAF ? La réponse est double.

D’une part, certaines entreprises (et notamment les plus jeunes, comme les start-up) optent pour un DAF temps partagé pour prendre en charge des missions ponctuelles. En effet, bon nombre de tâches ne nécessitent pas d’embaucher une direction financière à long terme, ni même à plein temps.

C’est notamment le cas lorsqu’une entreprise souhaite mener un projet de…

  • Levée de fonds ou financement. Le DAF à temps partagé s’occupera alors de monter le dossier et de communiquer avec les différentes parties prenantes du projet, parfois en quelques semaines ou mois seulement.
  • Business Plan. Un BP bien ficelé demandera souvent les compétences stratégiques d’un DAF ; mais l’entreprise n’ayant pas encore mis sur le marché sa nouvelle solution, elle n’aura pas forcément besoin, à l’issue de la conception du Business Plan, des autres compétences plus opérationnelles inhérentes à la direction financière.
  • Mise en place d’un outil financier. Outil de suivi de trésorerie, pilotage des dépenses des salariés ou de reporting… voilà qui demande souvent des compétences précises en la matière, et où un DAF à temps partagé pourra créer une réelle valeur ajoutée. Cependant, une fois l’outil bien intégré aux process de l’entreprise, il pourra tout à fait être piloté par quelqu’un d’autre qu’un DAF (comme un Office Manager, voire par la Direction Générale elle-même dans le cas de petites entreprises).

 

D’autre part, un DAF part time peut intéresser une entreprise pour des missions plus longues, mais à temps partiel. En effet, mettre en place un responsable de la direction financière présente un coût non-négligeable pour une TPE ou une PME, qui n’a pas toujours de budget à attribuer à un poste en CDI… ni même forcément les besoins !

Dans ce cas précis, le DAF à temps partagé prendra en charge les missions de gestion courante de l’entreprise, à hauteur de quelques jours par mois ou par semaine uniquement. Contrôle de gestion, audit et contrôle interne, veille réglementaire, gestion de trésorerie, de dépenses et de la paie, reportings comptables… autant de missions qui pourront être déléguées à un DAF, dans un premier temps à temps partiel, le temps que l’entreprise ait besoin de ce poste à plein temps.

En somme, vous le voyez bien : le fait de prendre un DAF part time semble donc un processus gagnant-gagnant pour bon nombre d’entreprises et de Directeurs Financiers.

Comment trouver ses missions en tant que DAF part time ?

Voilà sans doute l’une des questions les plus prégnantes que vous vous posez si vous envisagez de devenir DAF à temps partagé. En effet, trouver des missions à temps partiel dans différentes entreprises peut sembler complexe, surtout si votre réseau dans différentes directions financières n’est pas encore très développé.

Différentes options s’offrent alors à vous.

Trouver vos clients en direct

Si vous décidez de vous lancer en DAF indépendant, il s’agira d’une solution complexe. Il vous faudra alors faire votre propre prospection, auprès d’entreprises bien ciblées, passer un temps considérable à pitcher vos prospects, à gérer vos contrats avec vos clients… Cette option chronophage peut cependant être gagnante si votre réseau comporte déjà quelques clients potentiels qui pourraient être intéressés par vos compétences à temps partiel.

Vous faire référencer dans une société de recrutement spécialisée

Il en existe aujourd’hui pléthore, qui peuvent vous aider à trouver des clients sur-mesure pour des missions à temps partagé. Attention cependant à bien stipuler dès le départ vos conditions d’exercice : communiquez bien à votre société de recrutement vos tarifs journaliers, spécialités et disponibilités, pour qu’ils vous trouvent les missions adaptées à vos attentes.

Rejoindre un cabinet de DAF part time

Il s’agit d’une solution habile pour quiconque est trop frileux pour se lancer dans l’aventure de l’indépendance. Certains cabinets recrutent (à temps plein ou temps partiel) des DAF à temps partagé, qu’ils déploient ensuite selon les besoins de leurs clients dans diverses entreprises. Cette solution vous permet de déléguer votre prospection, de vous reposer sur une tierce personne pour superviser vos missions, et de vous assurer un revenu régulier que le statut d’indépendant ne vous permet pas toujours.

A vous d’opter pour la solution qui correspond le mieux à votre profil et à vos attentes.

missions-daf-part-time-portefeuille-clients

Quels challenges vous attendent en tant que DAF à temps partagé ?

En lisant cet article, vous vous en doutez : même si les missions sont stimulantes, être DAF à temps partagé peut ne pas être de tout repos ! Vous rencontrerez sur le chemin des défis quotidiens bien musclés : en voici certains.

Des prises de poste parfois délicates

Si la prise de poste d’un DAF traditionnel recèle déjà de challenges, celle d’un DAF à temps partagé promet également son lot de défi ! Dans le cadre de missions plus ou moins ponctuelles, il vous faudra faire preuve d’une grande agilité, en prenant rapidement en main les problématiques administratives et financières des entreprises où vous effectuerez vos missions.

Pour relever ce défi, n’hésitez pas à demander un brief bien complet à votre contact dans l’entreprise, en amont de votre prise de poste : quelles stratégies financières sont déjà mises en place dans la société ? Quels outils pouvez-vous utiliser ? Quels sont les modes de communication à privilégier pour contacter vos collaborateurs ? Plus vous aurez d'informations en amont, plus vous pourrez être opérationnel rapidement !

La nécessité de s’organiser comme un chef

Si la diversité des missions d’un Directeur Financier à temps partagé peuvent être stimulantes, elles vous demandent également de vous organiser de manière très précise. Au quotidien, il vous faut jongler entre vos différentes tâches, et gérer les urgences d’un côté comme de l’autre, sans négliger aucune de vos missions. Tout un art !

Pour réussir ce challenge, et notamment dans des missions où vous êtes impliqués sur le long terme, prenez le temps d’automatiser des tâches à faible valeur ajoutée, comme par exemple la gestion des notes de frais. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur les missions où vous apportez le plus de valeur à l’entreprise… car c’est ce pour quoi on a fait appel à vous, après tout, n’est-ce pas ?

Des liens avec le Top Management complexes

Vous le savez bien : un DAF doit au quotidien travailler main dans la main avec le Top Management. CEO, CMO, Directeur Commercial, CHRO et autres managers de haut niveau ont besoin de votre accompagnement pour contrôler leurs budgets opérationnels, et gérer les risques financiers inhérents à leurs différents pôles. Or, pas évident de se faire une place de choix dans le coeur de ces CXO lorsqu’on est DAF à temps partagé !

Pour fluidifier vos échanges avec le management, et faire gagner vos interlocuteurs en autonomie lors de vos jours d’absence, mettez en place des tableaux de bord et outils financiers collaboratifs. Ceux-ci permettront à vos contacts de garder un oeil précis sur les dépenses de leur pôle, sans avoir besoin de vous solliciter hors de vos horaires de mission.

Un suivi des collaborateurs particulier

Parmi les missions du DAF à temps partagé, on rencontre tout ce qui touche à la gestion des dépenses des collaborateurs. Or, lorsque vous n’êtes pas présent chaque jour dans l’entreprise, le contrôle et le suivi de leurs actions peut s’avérer complexe. De plus, toutes les équipes ne vous connaissent pas forcément, ce qui peut rendre la tâche d’autant plus difficile… surtout en temps de télétravail, où tout doit être géré à distance !

Pour relever ce défi, outillez-vous comme il se doit d’une solution de gestion des dépenses qui centralise les différents éléments inhérents à vos collaborateurs. Ainsi, demandes de dépenses, notes de frais et autres moyens de paiement pour vos collaborateurs ne vous prendront pas trop de temps sur vos missions.

 

C’est notamment pour faciliter la gestion des dépenses des PME que nous avons créé Spendesk. Grâce à Spendesk, vous gardez le contrôle sur l’ensemble des dépenses des entreprises où vous intervenez … et ce même en télétravail et à temps partagé.

Et parce que nous avons à coeur de vous aider à assurer vos missions comme il se doit, Spendesk a développé un programme partenaire. Bénéficiez d’un tarif préférentiel pour déployer Spendesk chez vos clients, et faites de cette solution tout-en-un une réelle valeur ajoutée pour vos clients !

Tendances Outils et astuces Spendesk
Restez au courant des dernières actualités !

Toutes les tendances de la gestion administrative et financière directement dans votre boîte mail.

rocket

Mathieu Galvani

Mathieu est Responsable Partenariat chez Spendesk. Il accompagne nos partenaires (DAF à temps partiel, experts-comptable, etc.) pour optimiser leur temps en mission et aider leurs clients à améliorer la gestion de leurs dépenses professionnelles.