5 conseils pour bâtir le meilleur business model pour votre startup

Juliette Hervé par Juliette Hervé | 20 décembre, 2018

Le business plan constitue sans aucun doute l’étape la plus délicate au moment de la création d’une startup. Soyons clairs : chaque détail compte ! De l’efficacité de votre business plan dépendra le potentiel de croissance de votre activité. Alors que les créateurs de startups sont souvent ambitieux et osent briser les codes, peu innovent en matière de business model.

Bien au contraire, on s’aperçoit qu’ils sont plutôt conservateurs et utilisent des stratégies appliquées depuis plusieurs années. Spendesk vous délivre ses conseils pour mettre toutes les chances de votre côté, et construire le business model le plus pertinent en fonction de votre secteur d’activité et de vos objectifs.

#1 - Saisissez les opportunités de l’intermédiation

Trouver des clients n’est pas une mince affaire, surtout au moment du lancement de la startup. Pour y remédier, de nombreuses structures se sont développées autour de l’intermédiation, autrefois appelé « apporteur d’affaire ».

partner-business-angel-finance

Il s’agit d’utiliser des plateformes mettant en relation particuliers et professionnels, ou professionnels entre eux afin de favoriser la rencontre de partenaires d’affaires et l’émergence de nouveaux business. Elles se rémunèrent à la commission (souvent entre 5% et 20%) et la rentabilité est dégagée grâce à l’effet quantité. Ce secteur a considérablement bouleversé les habitudes des consommateurs en matière de mise en relation avec des professionnels susceptibles de répondre à leurs besoins.

#2 - L’abonnement, une source de revenus lisible et plus sûre

Nombreuses sont les startup émergentes à proposer un système d’abonnement à ses clients pour financer ses activités. Aussi appelé « SaaS » (software as a service ou en français logiciel en tant que service), ce modèle permet à un distributeur de logiciel d’offrir des applications à ses clients, stockées par un hébergeur tiers via internet. Plutôt que d’investir dans un logiciel coûteux à installer, les clients souscrivent à une offre SaaS sous forme d’abonnement mensuel dont le tarif est variable en fonction de l’intensité de l’utilisation. Ce modèle offre une meilleure visibilité à l’éditeur du logiciel et à ses clients. Il permet aussi d’éliminer le coût d’acquisition du matériel pour les clients. Cependant, développer une telle formule nécessite souvent d’importants investissements au lancement de la startup, pour développer un produit suffisamment attractif et perfectionné. Il n'est pas rare que d’importantes levées de fonds soient nécessaires au cours de sa vie pour continuer à maintenir sa compétitivité.

saas-software-computer-startup

#3 - Le Freemium, un atout pour capter de nouveaux clients

Le freemium est un modèle consistant à offrir gratuitement une partie des services et de faire payer les clients souhaitant utiliser l’intégralité des fonctionnalités. Il s’agit d’une offre d’appel pour donner le goût de vos solutions aux utilisateurs avant de les inviter à franchir le pas, en souscrivant à un abonnement (payant cette fois) !

#4 - Exploitez les données collectées pour tirer davantage de revenus

Il s’agit ici d’une pratique plus marginale et qui ne peut constituer le fondement d’un quelconque business model. Cependant, monétiser les données collectées peut s’avérer être un atout pour dégager davantage de revenus et alimenter votre fonds de roulement. Cependant, attention à ne pas tomber dans l'excès ! Plus qu’une obligation légale, notamment depuis la loi GDPR, la protection des données est surtout une question d’éthique.

#5 - Mais surtout : Utilisez les bons outils pour maîtriser la gestion de vos dépenses !

La phase d’amorçage d’une startup est sans aucun doute la plus difficile à franchir. Pendant ce temps, chaque euro compte et doit être dépensé de la manière la plus productive possible. Nombreuses sont les startup confrontées à des problèmes de trésorerie durant cette période.

money-startup-tresorerie

Faire le choix d’une solution SaaS telle que Spendesk est un atout indispensable pour garder la main sur chacune de vos dépenses en fonction de vos budgets. Grâce à une plateforme en ligne personnalisable et sécurisée, vous pouvez suivre les dépenses de votre entreprise. De la demande d’achat au paiement, définissez des budgets sur mesure pour chaque collaborateur et choisissez ceux pouvant valider les demandes d’achat. Les tâches récurrentes sont automatisées avec une récupération et une réconciliation automatique des factures dans votre logiciel comptable. Au quotidien, vous disposez de cartes de paiement dématérialisées à usage unique pour vos paiements en ligne, et de cartes bancaires physiques pour les dépenses de terrain. Spendesk vous permet donc de donner davantage d’autonomie à vos équipes tout en conservant un suivi sérieux et centralisé de toutes vos dépenses pour améliorer votre productivité.

Bâtir un business model réellement compétitif pour votre startup est indispensable pour atteindre la phase d’hyper-croissance tant désirée par les jeunes chefs d’entreprises. Certaines bonnes pratiques et idées innovantes telles que Spendesk peuvent y contribuer sans détours.

New call-to-action

TOPICS : Gestion des dépenses

Ajoutez votre commentaire

0 Commentaire